Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Infos Sud Lub
Infos Sud Lub
Menu
VILLELAURE : Projet de Restructuration du système d’endiguement de la Plaine de Durance

VILLELAURE : Projet de Restructuration du système d’endiguement de la Plaine de Durance

Photo. Lors de la réunion

Photo. Lors de la réunion

VILLELAURE

Projet de Restructuration du système d’endiguement de la Plaine de Durance

 C’est en présence de Robert Tchobdrenovitch, président de Cotelub, de Jean-Louis Robert élu délégué à GEMAPI et maire de Villelaure, des techniciens du SMAVD et de la SAFER, que les propriétaires des terrains où se localisent le futur projet de restructuration du système d’endiguement de la plaine de Durance sur la commune de Villelaure, ont été réuni lundi 28 novembre dernier, salle Simone Weil. 

 L’objectif de la réunion était de présenter, aux propriétaires concernés, le projet de restructuration du système d’endiguement de la Plaine de Durance à Villelaure. La présentation du projet a été assuré par le Syndicat Mixte d’Aménagement de la Vallée de la Durance (SMAVD) ; la SAFER ayant présenté la démarche d’animation foncière, nécessaire à la réalisation de ce projet.  

 Une restructuration du système d’endiguement nécessaire.

Les techniciens ont alerté les élus sur l’extrême complexité du système de protection contre les crues du secteur Pertuis / Villelaure / Cadenet, avec des ouvrages actuels considérés comme vieillissants. Aussi, il est apparu essentiel d’entreprendre les travaux nécessaires pour une meilleure protection des habitants et des activités de la Vallée de la Durance.  

 « Il est nécessaire de restructurer le système d’endiguement de Villelaure par la création de nouveaux ouvrages et fiabiliser les ouvrages existants et nous avons acquis les emprises nécessaires au projet avant les travaux dans le but de les indemniser rapidement. D’ailleurs, pour conclure la vente, nous avons confié à Maîtres Goncalves ici présente, la rédaction des actes authentiques », précise Robert Tchobdrenovitch.  

La SAFER entrera en contact avec chacun des propriétaires et exploitants pour éventuellement représenter le projet dans sa composante foncière et engager la procédure d’acquisition à l’amiable et de résiliation des baux.  Le coût prévisionnel des travaux est estimé à 3 340 000 € HT (hors acquisitions foncières), la durée de l’ensemble des travaux est estimée à 18 moi et les travaux pourraient débuter à l’automne 2024. Alain CARLE