Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Infos Sud Lub
Infos Sud Lub
Menu
Finale du 80e National de Pertuis    Benmostéfa, Lafleur, Rouvin décrochent le Lune

Finale du 80e National de Pertuis   Benmostéfa, Lafleur, Rouvin décrochent le Lune

Photos AC  Lancer du bouchon - Benmostafa remarquable au tir -Le public -Roure efficace au point - Les vainqueurs Benmostefa, Lafleur, Rouvin (DR)
Photos AC  Lancer du bouchon - Benmostafa remarquable au tir -Le public -Roure efficace au point - Les vainqueurs Benmostefa, Lafleur, Rouvin (DR)
Photos AC  Lancer du bouchon - Benmostafa remarquable au tir -Le public -Roure efficace au point - Les vainqueurs Benmostefa, Lafleur, Rouvin (DR)
Photos AC  Lancer du bouchon - Benmostafa remarquable au tir -Le public -Roure efficace au point - Les vainqueurs Benmostefa, Lafleur, Rouvin (DR)
Photos AC  Lancer du bouchon - Benmostafa remarquable au tir -Le public -Roure efficace au point - Les vainqueurs Benmostefa, Lafleur, Rouvin (DR)
Photos AC  Lancer du bouchon - Benmostafa remarquable au tir -Le public -Roure efficace au point - Les vainqueurs Benmostefa, Lafleur, Rouvin (DR)

Photos AC Lancer du bouchon - Benmostafa remarquable au tir -Le public -Roure efficace au point - Les vainqueurs Benmostefa, Lafleur, Rouvin (DR)

Finale du 80e National de Pertuis  

Benmostéfa, Lafleur, Rouvin décrochent le Lune

Après les grosses parties lors des 1/4 de finale du dimanche (perturbés par la pluie),où beaucoup de grosses triplettes sont tombées après avoir ferraillé pendant des heures, les demi-finales, qui opposaient Serrano, Stievenart, Josuan  à  Valdès, Fontani, Roure et Domergue, Flores, Vuides à  Benmostafa, Lafleur, Rouvin) ont donné lieu à des affrontements de titans, personne ne voulant lâcher facilement le morceau. Demi-finales, qui se sont terminées dans l’après-midi de lundi avec les qualifications de Valdès, Fontani , Roure et Benmostéfa, Lafleur, Rouvin. « Avec le mauvais temps de dimanche, on a du tout réorganiser », expliquait le président Franck Florès. Pas si grave !.

Avant le lancer du bouchon par Mme Veuve Carbo, la présentation du palmarès des joueurs, Henri Lafon, 1er adjoint remerciait dans un bref discours les bénévoles de la Boule Pertusienne pour leurs efforts et les services municipaux pour l’aide technique apportée. Suivait une minute d’applaudissements en la mémoire de Claude Carbo… 

Garder son sang froid

Tâter la donnée aide, (quand on est en finale du 80e National de Pertuis, souvenir Claude Carbo), à garder son sang-froid devant les dizaines paires d’yeux qui vous observent, à s’extraire de la rumeur stressante des spectateurs et à sentir la dureté du terrain mis à rude épreuve après trois jours de compétition… Les vainqueurs n’auront pas « perdu la boule ». La force de la triplette Benmostéfa, Lafleur, Rouvin aura été son sang-froid permanent. Pas un mot plus haut que l’autre, des échanges techniques, brefs, sobres, contrastant avec tant d’autres équipes pour lesquelles la « tchatche » est de mise.

Une stratégie bien huilée aussi, la précision du geste et toujours le meilleur des choix possibles, ont conduit les équipiers de Benmostéfa, au remarquable parcours, vers la victoire (13 à  4  ). Les perdants eux, Valdès, Fontani , Roure, n’ont pas démérités, rendant point pour point, s’encourageant, pendant plus de 1 heure 30, jusqu’à la rupture. Une lutte finale en quelque sorte 

Durant 3 jours, la fête fut permanente et les rencontres de haut niveau, pleines de rebondissements et suivie par un nombreux public. On s’y est côtoyé, on s’y est retrouvé, joueurs comme spectateurs, et si les footballeurs ont leur stade mythique, tout le monde à communié dans ce « Stade de France du jeu provençal » qu’est devenu le boulodrome Ange Pacini durant ces 3 jours.  Au final de ce 80e National haut en couleurs, on retiendra, outre les performances de chaque joueurs, la très belle et efficace organisation de la Boule Pertuisienne et de la ville…. A l’année prochaine. Alain CARLE