Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Infos Sud Lub
Infos Sud Lub
Menu
LA TOUR D’AIGUES  Les collégiens d'Albert Camus repensent leur cour

LA TOUR D’AIGUES Les collégiens d'Albert Camus repensent leur cour

Photo AC : 1 - Lors de la présentation du mardi 24 mai. (3 col)  2- Le projet 3 - Photos
Photo AC : 1 - Lors de la présentation du mardi 24 mai. (3 col)  2- Le projet 3 - Photos
Photo AC : 1 - Lors de la présentation du mardi 24 mai. (3 col)  2- Le projet 3 - Photos
Photo AC : 1 - Lors de la présentation du mardi 24 mai. (3 col)  2- Le projet 3 - Photos

Photo AC : 1 - Lors de la présentation du mardi 24 mai. (3 col) 2- Le projet 3 - Photos

LA TOUR D’AIGUES

Les collégiens d'Albert Camus repensent leur cour

Améliorer l’espace de vie dans la cour de récréation de leur collège .. Quelles solutions d’aménagement de la cour peuvent offrir des usages plus variés et plus mixtes ? C’est le sujet d’un grand projet porté depuis quelques mois par les élèves, les enseignants, les personnels éducatif et technique et la direction du collège Albert Camus. Des semaines de visite, de réflexions, d’ateliers, avec une quinzaine d’élèves du Conseil de la Vie Collégienne encadrés par leurs enseignants et pilotés par « les Marsiens », un collectif marseillais de designers et architectes travaillant sur les espaces utilisés par le public.

Les informations récoltées au cours de ces ateliers ont permis de mettre en évidence différentes problématiques : de la séparation des genres aux manques d’infrastructures… Un exemple : l’utilisation des mobiliers et infrastructures pose questions. Les bancs deviennent des « repose-sacs », les tables de ping pong des lieux pour s’asseoir ou se protéger du soleil, les escaliers et murets des bancs. Pour répondre à un besoin d’ombre, d’espaces d’échanges et d’assises favorisant le lien, les infrastructures sont controversées et leurs fonctions d’origines sont détournées. Bref beaucoup d’enthousiasme, de remarques et de propositions ont été formulées, les professeurs et agents du collèges ayant ont eu le même engouement que les élèves. Le récolte de l’ensemble des remarques fournies par la communauté éducative a permis aux « Marsiens » de cartographier les représentations de chacun pour faire apparaître les usages et comportement socio-spéciaux dans la cour de l’établissement.

Une exposition présentant le projet

A l’issue de ce long travail de concertation et de réflexion, une exposition des panneaux explicatifs du projet et une maquette ont été présentées mardi 24 mai aux délégués des élèves (dont deux sont élues au conseil municipal jeunes de la commune de Cabrières d’Aigues : Charlotte et Lily) encadrés par leurs professeurs en présence de Mme Mehdi représentante du Parc du Luberon, du principal P. Francoix et d’un élu de la Tour d’Aigues : Eric Ségurra. Cette exposition retraçant tout le projet et les ateliers a été ouverte à tous les élèves et adultes du collège ce jour-là de 11h20 et 13h30 . Ce beau projet, résultat d’un réflexion collective poussée, n’est pas définitif et peut évoluer, se détailler, en fonction d’autre retours, mais aussi selon les contraintes techniques et financières qui pourraient survenir. Prochaine échéance : trouver des financements et présenter le projet au Conseil Départemental de Vaucluse, propriétaire des bâtiments du collège .. Alain CARLE

Les réflexions des élèves :

“J’aime les gradins puisqu’il y a de l’ombre et tous mes amis. C’est un endroit où je peux m’asseoir car il y a un dossier ”

“J’aime l’entrée des couloirs de français, car personne n’y est et j’aime être seule”

“Je trouve que la cour est trop fade en couleur, il en faudrait plus”

“Je n’aime pas le milieu de la cour, car il y a trop de gens”