Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Infos Sud Lub
Infos Sud Lub
Menu
Photo archive AC : Lors de travaux de remis en état du réseau

Photo archive AC : Lors de travaux de remis en état du réseau

SUD LUBERON 

 

Syndicat des Eaux Durance Luberon mis à l’honneur dans la détection des fuites sur les réseaux d’eau potable.

 

Un litre d’eau potable sur cinq se perd dans la nature en parcourant quelques-uns des 856 000 km de tuyaux du réseau d’eau français. Un gâchis qui joue indirectement sur les factures d’eau des consommateurs. Sur l’environnement, l’impact est d’autant plus fort que le vieillissement des réseaux de traitement des eaux usées est lui aussi bien réel. La lutte contre les fuites en réseau de distribution de l’eau potable est une préoccupation essentielle pour les services d’eau aujourd’hui. Réduire les pertes permet de limiter les prélèvements dans le milieu naturel. Alors que les coûts de traitement de l’eau pour la rendre potable sont de plus en plus élevés, en raison en particulier du renforcement des normes et de la dégradation de certaines ressources, limiter les fuites évite de traiter une eau pour la rejeter dans le milieu et conduit ainsi à faire des économies d’énergie.Le problème des fuites n’est pas nouveau. Son ampleur varie selon les territoires et à cet égard, le Syndicat des Eaux Durance Luberon est plutôt bon élève.

Des efforts pour détecter les fuites

Henri Lafon, Président du Syndicat Durance Luberon se félicite de voir les efforts et les importants investissements du syndicat en matière de détection des fuites sur les réseaux d’eau potable réalisés sur le territoire des 21 communes qu’il gère, valorisés dans la revue nationale : « lettre du Maire » n° 2164 du 26 janvier 2021. 

« Ce sont près de 34 millions d’euros investis et qui ont permis de porter un taux actuel de rendement du réseau à 86 %, un des meilleurs taux sur l’ensemble du département de Vaucluse », précise  Henri Lafon..

Par ailleurs, les élus du Syndicat Durance Luberon ont validé récemment un plan d’investissement pluriannuel de plus de 2.5 millions d’euros destinés à équiper les abonnés d’un système de télé-relève des consommations d’eau.

« Un tel dispositif vise à répondre à plusieurs objectifs notamment celui de suivre la consommation en temps réel et d’avertir rapidement les usagers d’une consommation anormale. Notre priorité est de préserver la ressource en eau et d’apporter à nos usagers un service public de qualité », conclut le président.  Alain CARLE

 

Photo archive AC : Lors de travaux de remis en état du réseau