Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Infos Sud Lub
Infos Sud Lub
Menu
Lettre à mon cousin d’Italie

Lettre à mon cousin d’Italie

La Lanterne un des lieux les plus secrets de la République

La Lanterne un des lieux les plus secrets de la République

Lettre à mon cousin d’Italie

 

Et bien mon cher cousin, la vie ici à Paris n’est pas très joyeuse. Le Roy, qui se sentait souffrant, se plaignit à la Reine . « Faites-vous écouvillonner, mon ami » lui fut- il répondu du fin fond d'un corridor. Ainsi fut-il dit, ainsi fut-il fait.

Les médecins au chevet de notre Roy donnèrent, comme d’habitude, des avis forts différents sur les traitements à donner : saignée, sangsues, diète, fumigations… Las, rien n’y fit .. Un instant le palais songea à faire venir un sorcier de la Province du Sud .. Mais nombreux furent les médecins du Roy qui s’y opposèrent .. Peut-être de peur que le bougre réussisse à mettre sur pied rapidement notre bon monarque .. Qui sait ?

Il règne actuellement à Paris une étrange ambiance accentuée par le départ d’un des grands journalistes que l’on voyait au fil des jours dans cette étrange lucarne aminée et parlante…

En fait, notre bon Roy a bel et bien contracté la grippe pangoline.  La Reine suggéra malicieusement à Monsieur de Cassetexte, le premier des ministres, de tancer vertement le Roy, retranché à la Lanterne, qui allait aggraver encore davantage la situation des hôpitaux. A-t-il osé .. Nul ne sait encore ...

Voilà mon Cher Cousin, un des petits aspects de la situation quelques jours avant la fête de Noël qui rappelle aux plus anciens, la dramatique période de la grande Peste encore dans leurs mémoires.

Garde-toi bien de tous les miasmes mon cher cousin et à bientôt de te revoir dès que la diligence aura la possibilité de se rendre à Milan.

Je t’embrasse

Ton cousin, Albin de Grambois