Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Infos Sud Lub
Infos Sud Lub
Menu
Des paroles,.......... toujours

Des paroles,.......... toujours

Photo DR : Le palais présidentiel

Photo DR : Le palais présidentiel

Des paroles,.......... toujours

 

Lors de l'allocution télévisée prononcée dimanche depuis l'Élysée, la quatrième depuis le début de la crise sanitaire,  le président de la République a fait un certain nombre d'annonces  sur le calendrier du déconfinement et de l'impulsion qui comptait donner au pays  ... . Toute la France métropolitaine passe en vert dès à présent sauf à Mayotte et en Guyane, qui restent orange, le virus circulant encore activement dans ces départements ...  Bonne  nouvelle pour les restaurateurs d'Ile de France avec l'autorisation de réouverture de leurs établissements ... Mesures satisfaisantes et très attendues aussi avec : la possibilité de tout un chacun de passer les "frontières" intra européennes ( les touristes vont revenir ?)et le retour à la normale dans  les Ehpad  ...

Par contre, la décision d'imposer aux  enfants des crèches, écoles et collèges le retour obligatoire dans leurs classes à partir du 22 juin, risque de ne pas  trop bien passer chez les parents d'élèves toujours interrogatifs sur les mesures de protections proposées à l'école même si le ministre de l'Education nationale a annoncé que  l'imposition des 4m² à respecter autour de chaque élève était désormais finie . Rappelons aussi  que les écoles primaire sont de la responsabilité du maire, les collèges du département et les lycées de la région . Quelle sera la position des maires qui ont pris des mesures de fermetures de leur école jusqu'à la rentrée de septembre 2020 ?

Pour ne pas précipiter une éventuelle deuxième vague, le président  a souligné qu'il "faudra continuer à éviter au maximum les rassemblements, car ils sont la principale occasion de propagation du virus" . Une déclaration qui semble aller à l'encontre de la décision d'un retour au fonctionnement normal de l'école ... Autre remarque :  quid des manifestations actuelles ( autorisées ou non) ?.

Si le chef de l'Etat ne s'est pas prononcé sur les "violences policières", il a souligné que policiers et gendarmes, exposés à des risques quotidiens , "méritent la reconnaissance de la Nation". Bien ! Par contre, pas un mot sur les anciennes déclarations du ministre de l'Intérieur qui avait fait bondir les syndicats de police ...

Autre point, en déclarant avec force  que "La République n'effacera aucune trace ni aucun nom de son histoire", le président a  voulu rassurer une grande partie de l'opinion inquiète de la dérive identitaire de l’antiracisme actuellement exprimée dans la rue ... Puis il nous a  appelé  à "nous rassembler pour unir nos forces"  ... une façon  de signifier qu'il serait souhaitable dans le débat démocratique, de s'exprimer avec respect, sans exagérer les calculs politiques. Quand une idée est bonne, on l'approuve ! Qu'elle soit de droite ou de gauche. Quand elle nous semble mauvaise, on s'y oppose avec dignité ! ... Mais là c'est encore du domaine du rêve !

Dans la suite de son intervention, le président de la République s'est montré plus flou, ou tout au moins affirmatif en lançant des idées : de nouvelles décisions fortes pour l'égalité des chances seront prises, reconstruire une économie forte, écologique, souveraine et solidaire, plus de responsabilité aux acteurs locaux , investissement massif pour l'instruction, la formation et les emplois de la jeunesse ... Autant de pistes qui méritent un éclaircissement de façon à les rendre opérationnelles .

Au final, des mots, de belles idées, avec une touche  de satisfecit auto-décerné, mais la méthode Coué, fondée sur l'autosuggestion et l'autohypnose, ne marche pas à tous les coups ! Alain CARLE

 

 

Citation:

"Bienheureux celui qui ne sait pas où il veut aller, tous les chemins l'y amèneront ". Attribuée à Thomas FULLER