Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Infos Sud Lub
Infos Sud Lub
Menu

Covid 19 : Et si après on repartait sur d'autres bases ?

Je me lâche  n°12 - 13 avril 2020

 

Covid 19 : Et si après  on repartait sur d'autres bases ?

De chacune des épreuves  que nous subissons, il y a une leçon à tirer, car que l'on soit pauvres ou riches, faibles ou puissants la maladie a frappé aveuglément ... A la fin de la crise sanitaire, le confinement nous  aura certainement  permis de nous retrouver nous-mêmes, de faire le point, de réfléchir au sens de notre vie face à ces événements sur lesquels nous n'avons pas de prise, de s'engager ...Certains  ont su  oser tout remettre en question, à réévaluer leurs  modes d'existence, leurs positions idéologiques, s'engager...D'autres, plus vulnérables,  frappés par le chômage ont tenté de survivre ...

Déjà la longue crise des "gilets jaunes" nous avait  rappelé que  la fameuse fracture sociale entre une élite autoproclamée et une armée de travailleurs "invisibles" pas toujours estimés à leur valeur  qui  font fonctionner  notre pays, n'était pas une vue de l'esprit .... Mais les événements douloureux du confinement ont permis à beaucoup de nos concitoyens de retrouver  le sens de la fraternité laïque qui est un des principes fondateurs de notre république.

Je ne suis pas devin, mais il est possible que nos compatriotes oublient cet épisode douloureux et se relancent  dans le tumulte  infernal d'une société axée sur la technique, la puissance et l'argent , une société qui oublie  au final l'homme...Déjà, alors que la crise sanitaire est loin d'être terminée, Geoffroy Roux de Bézieux le président du MEDEF déclare "qu'il faudra se poser la question des RTT et des congés payés".. A quoi Laurent Berger secrétaire général de la CFDT réagit en jugent "indécente" la piste de "travailler plus" après le confinement. C'est reparti pour un tour ! Bien sûr diriger c'est prévoir  dirons- nous et le PIB de notre pays en a pris un sacré coup  .... mais bon .

Et si le traumatisme économique qui  a causé l'arrêt de nos activités, pouvait  nous donner le goût de reconstruire une société fondée sur le bien commun, la sagesse, l'intérêt pour l'autre et la fraternité ? Nous sommes à un  croisement ou chacun doit faire ce choix . Mais je rêve et j'attends comme beaucoup de découvrir  le contenu du discours de ce soir du Président de la République. Alain CARLE