Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Infos Sud Lub
Infos Sud Lub
Menu
LA BASTIDE DES JOURDANS :  TF 1 en reportage  à la   crèche à l'église paroissiale

LA BASTIDE DES JOURDANS : TF 1 en reportage à la crèche à l'église paroissiale

Photos AC  Les créateurs  passionnés ont achevé la décoration de la crèche et les nouveaux santons
Photos AC  Les créateurs  passionnés ont achevé la décoration de la crèche et les nouveaux santons
Photos AC  Les créateurs  passionnés ont achevé la décoration de la crèche et les nouveaux santons

Photos AC Les créateurs passionnés ont achevé la décoration de la crèche et les nouveaux santons

 

LA BASTIDE DES JOURDANS  .Comme toutes les années à la même époque, il aura fallu plus d'un mois et demi aux "créchistes" de la Bastide,  mobilisés autour de Françoise et Humbert Piccinno, pour enrichir, agrandir et embellir la composition de la grande crèche exposée dans l'église paroissiale . Une crèche qui  grandit tous les ans en occupant la partie droite de l'église paroissiale et  qui a reçu cette année la visite d'une équipe de journalistes de TF 1 pour un reportage qui sera diffusé aux alentours du 18 décembre  au Journal télévisé ..

Cette année, quelques m2 ont été ajoutés portant la surface totale de décors naturels à 50 m2 avec plus de 180 santons habillés, exposés harmonieusement dans un paysage "Made in Luberon", avec ses ceps de vigne, ses oliviers, ses champs de lavandes qui attendent les beaux jours pour refleurir...  et même des plants de tomates avec leur fruit !!!.Tout un monde végétal plus vrai que nature pour lequel beaucoup de visiteurs viennent de loin pour découvrir ce chef d'oeuvre  temporaire  reconstitué chaque année.

"La crèche est une  représentation de la nature de la région, avec ses anachronismes ...", précise Françoise . Cette année le  public sera admis dans l'église,dès le 21 décembre , tous les jours de 14h30 à 16h30 et ce jusqu'au 2 février 2020 . Sûr que beaucoup de monde fera le déplacement pour découvrir l'édition 2019 de cette oeuvre magistrale  Alain CARLE