Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Infos Sud Lub
Infos Sud Lub
Menu
SUD LUBERON /  Iter : visite d' un chantier titanesque

SUD LUBERON / Iter : visite d' un chantier titanesque

Photo X DR : Lors de la visite

Photo X DR : Lors de la visite

ITER ouvre deux fois par an ses portes au  grand public lors de journées portes ouvertes, en général au Printemps et en Automne. Samedi 20 octobre a été l'occasion idéale pour le public venu nombreux du Sud Luberon,  de se familiariser avec le projet, de prendre conscience de l'ampleur des travaux en cours ainsi que des progrès réalisés depuis le début de la construction. Vidéos explicatives, diaporamas photos, points maquettes, conférences et visites guidées ont été proposées tout au long de cette journée

Depuis le début des travaux en août 2010, le site du futur réacteur thermonucléaire expérimental international accueille un chantier colossal avec pour objectif de permettre l'installation du plus grand Tokamak du monde, une machine capable de produire les conditions d'une fusion nucléaire contrôlée.

Un chantier des plus importants d'Europe

35 pays participent à ce projet, dont les travaux devaient être terminés en 2023. Les chiffres entourant le projet Iter, qui doit permettre de créer un réacteur expérimental à fusion nucléaire, donnent le tournis. Les fondations de la structure destinée à contenir le Tokamak sont hors normes représentant  une charge de 360 000 tonnes . Huit mois ont été nécessaire pour réaliser les travaux de terrassement , un trou de 17 mètres de profondeur sur 12 hectares de superficie . La dalle de béton destinée à recevoir le réacteur repose sur 493 piliers parasismiques pouvant résister à un séisme de magnitude 7 sur l'échelle de Richter ( l'échelle de Richter compte 9 niveaux). Pour transporter les pièces nécessaires --parfois hautes de 20 mètres et pesant plusieurs centaines de tonnes--, environ 100 kilomètres de route ont été aménagés autour du site accolé physiquement au centre d'études nucléaires de Cadarache...

Les giratoires et les routes ont été renforcés pour supporter des poids de 900 tonnes et permettre aux convois exceptionnels, circulant de nuit sur l'autoroute fermée pour l'occasion, d'apporter les pièces fabriquées par les pays partenaires arrivées par voie maritime puis acheminées par barge jusqu'à l'Etang de Berre.

"On va devoir assembler des pièces de plusieurs centaines de tonnes avec une précision du quart de millimètre", déclarait Bertrand Bigot, le patron d'Iter Organization, lors d'une conférence de presse, le 10 octobre 2018 à Saint-Paul-les-Durance, dans une formule qui résume l'ampleur des travaux en cours .... Les premières connexions commercialisables d'une machine productrice de fusion à un réseau électrique sont attendues elles au mieux autour de 2060 ... On a encore du temps devant nous . Alain CARLE