Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Infos Sud Lub
Infos Sud Lub
Menu
Festival Durance Luberon : On a chanté  le Marseille des année 30 de Vincent Scotto

Festival Durance Luberon : On a chanté  le Marseille des année 30 de Vincent Scotto

Photos AC : Jean-Christophe Born,  le ténébreux ténor, Géraldine Jeannot, la pétillante soprano
Photos AC : Jean-Christophe Born,  le ténébreux ténor, Géraldine Jeannot, la pétillante soprano
Photos AC : Jean-Christophe Born,  le ténébreux ténor, Géraldine Jeannot, la pétillante soprano

Photos AC : Jean-Christophe Born,  le ténébreux ténor, Géraldine Jeannot, la pétillante soprano

 Au Puy Ste Réparade : On a chanté  le Marseille des année 30 de Vincent Scotto


Toute une mythologie marseillaise avec ses galéjades, ses calembours et ses situations drôles étaient réunies samedi dernier dans la cour du domaine du château Paradis pour cette 5e soirée du Festival Durance Luberon où planait  l'ombre de Vincent Scotto, le compositeur de 4000 chansons. Un bijou de spectacle avec ses  histoires de pescadous, d’aïoli, de calanque ou d’amourettes frissonnantes,... bref, la vie Marseillaise des années 30 !

On  a retrouvé avec bonheur la spirituelle Miette d’Au pays du Soleil, on s'est livré au Plaisir de la pêche, non loin des Îles d’or comme toujours ensoleillées ... On a rejoins le Petit cabanon "pas plus grand qu’un mouchoir de poche", pour finir sur La Canebière qui , comme tout le monde le sait, s'arrête au bout  de la terre .

Un répertoire sympathiquement rétro, interprété avec entrain par un trio de musiciens  avec Jean-Christophe Born,  le ténébreux ténor, Géraldine Jeannot, la pétillante  soprano au charme certains, aux qualités vocales irréprochables et Eric Valezzi,  un virtuose  à l'accordéon, un personnage à lui tout seul. Trois artistes qui portent un regard nostalgique mais joyeux sur Marseille en se servant de l’univers espiègle et bon enfant de ces chansons typiquement locales, qui reste présentent dans l’imaginaire populaire. Le côté kitsch, le ton décale et la bonne humeur des trois  complices firent mouche auprès du public aux anges qui ne se fit pas prier pour participer avec enthousiasme au spectacle quand on leur demandait . Alain CARLE

Prochaine soirée :

Lundi 20 Août 19h 00  –Château d'Arnajon - Le Puy Ste Réparade

Apérojazz : "Les quatre vents"

Les inspirations croisées de fines plumes du jazz français. Avec Perrine Mansuy (piano), Christophe LeLoil (trompette) Pierre Fenichel (contrebasse), Fred Pasqua (percussions) .