Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Infos Sud Lub
Infos Sud Lub
Menu
CUCURON  :  Plus d'un millier de  personnes pour admirer" les p'tits bateaux"

CUCURON : Plus d'un millier de  personnes pour admirer" les p'tits bateaux"

Photos AC
Photos AC
Photos AC

Photos AC

La 17e journée de modélisme naval (crée il y a quelques années par Nicole Babau, ancienne adjointe disparue ) organisée par la mairie, en partenariat avec le club de modélisme de Manosque, s'est déroulée dimanche dernier sur l'étang passablement encombré d'une multitude de voiliers, chalutiers, vieux gréements, péniches, paquebots, ....

Même si l’on relativise les réactions enthousiaste des centaines de visiteurs, il se confirme année après année, que cette manifestation crée un lien, autour d'une passion commune, entre les générations. Pour preuve : les commentaires des modélistes, qui sont heureux de voir les jeunes qui se massent autour des maquettes  exposées et qui questionnent .

Tous les exposants passionnés de modélisme se sont fait un plaisir de faire découvrir leur travail et leur dextérité dans le guidage de leurs petits engins à voile ou à moteur et de nombreuses maquettes que le public ne peut habituellement contempler, étaient réunies pour l’occasion .. Tous sont unanimes : "C'est un domaine où il faut être patient, et pour lequel il faut du temps. Le modélisme demande beaucoup d'heures, à tel point qu'un bateau nécessite un à deux ans de travail !". Il faut dessiner, découper, poncer, coller, riveter, assembler, vernir, essayer, tester, etc., pour arriver à une similitude authentiquement parfaite . Leur  "chef- d'oeuvre" n'a pas de prix, si ce n'est celui de la passion et de la patience. Alain CARLE

 

Maquettisme  ou modélisme ?  

Le maquettisme est statique par définition .Quand "ça bouge" le mot à utiliser est "modélisme".

 Le but du maquettisme comme celui du modélisme est d’essayer de reproduire le plus fidèlement possible à échelle réduite la réalité. Avant de se lancer dans la construction d’un modèle, il faut d’abord s’interroger du choix du modèle. Esthétique, historique, sentimental par rapport à sa région ou à sa famille, taille et place disponible pour l’exposer, coût, difficultés de réalisation, savoir-faire ? Vient ensuite le choix des matériaux du modèle : Plastique, bois, métal ? Il va de soi que plus l’on progresse dans son art et plus l’on s’intéresse à la pertinence et aux difficultés de tel ou tel modèle plus convoité.