Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Infos Sud Lub
Infos Sud Lub
Menu
GRAMBOIS  :  Bib ou bouteilles ? Une question de look

GRAMBOIS : Bib ou bouteilles ? Une question de look

Photo AC : Lors de la dégustation : l'équipe des Coteaux de Grambois un verre de rosé à la main..bien sûr !

Photo AC : Lors de la dégustation : l'équipe des Coteaux de Grambois un verre de rosé à la main..bien sûr !

Les vin proposés en bouteille sont-ils meilleurs que les vins vendus en "Bib' ? .C'est la question posée aux responsables de la cave coopérative de Grambois lors de la récente soirée de dégustation des vins d'été ouverte au public.  "Ce sont les mêmes produits qui sont à l'intérieur et ce qui différencie ces deux formats tient surtout aux garanties de conservation qu'ils offrent et à leur aspect", explique Joêl Reynaud, un des administrateurs de la cave coopérative des Coteaux de Grambois .

Conditionné sous vide dans  un emballage extrêmement technique le vin en  "Bib" ( ou fontaine à vin) est "installé" dans  une poche étanche faite d'un film multicouche, aux caractéristiques haute performance qui fait efficacement  barrière à l'oxygène.. Grâce à un robinet sans retour d'air, le contenu peut être prélevé tandis que la poche souple se déforme sous l’effet de la gravité, préservant le liquide de toute oxydation par l'air, à la différence d'une bouteille. La plupart des robinets sont à fermeture automatique ce qui n’est pas le cas des bouchons à vin.

"Ces spécificités techniques permettent au vin de rester frais jusqu’à 6 semaines après ouverture, qui ne subit donc aucune micro-oxygénation, responsable de l'évolution des nectars ", explique Noémie Bernos, responsable commerciale à la cave.

2/3 de la production de la cave en rosé

La majorité des rosés mis sur le marché doivent être bus en cours d'année  et ne perdent donc pas de leur saveur quand ils sont ainsi conditionnés en "Bib". Facilement transportable, 20% moins cher qu'en bouteille, il est le compagnon  idéal pour un pique-nique...

Rose pâle pour certains, cuivrés pour d'autres. "Nos rosés  sont aromatiques, bien équilibrés et frais  et nous avons cette année mis en vente une nouvelle cuvée Bio rosé syrah, grenache très demandée", poursuit la responsable commerciale . Ces dernières années, c'est la tendance rosé très clair qui domine. Ces vins diaphanes sont obtenus avec des raisins récoltés à la fraîche pour qu'ils restent frais, et pressés aussitôt après la cueillette. La peau des raisins rouges, qui contient les pigments étant très peu de temps au contact du jus, la coloration de ce dernier est donc très faible avec une limitation des tanins qui redent les cuvées  sont légères.

Par contre, un rosé clair ne contiendra pas forcément moins de sulfites ajoutés, souvent responsables de maux de tête, qu'un rosé foncée. Donc à consommer, même avec les grosses chaleurs, avec modération . Alain CARLE