Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Infos Sud Lub
Infos Sud Lub
Menu
ANSOUIS  /  Un  poulailler pédagogique dans  l'école du village

ANSOUIS / Un poulailler pédagogique dans l'école du village

Photos AC : Lors de l'inauguration  -  Une poule bichonnée par un élève : déjà copains
Photos AC : Lors de l'inauguration  -  Une poule bichonnée par un élève : déjà copains

Photos AC : Lors de l'inauguration - Une poule bichonnée par un élève : déjà copains

L’opération « 10.000 coins nature dans les écoles et les collèges », destinée à permettre aux élèves de renouer un lien direct avec la nature, encourage divers projets à vocation écologique.

Le projet retenu par l’école d’Ansouis dans le cadre de cette opération (pour les classes maternelles/CP de Sylvie Philippoteaux et grande section de Franck Tourniaire)   a été l’installation dans l’enceinte scolaire d’un poulailler pouvant accueillir trois poules. "L’installation de ce poulailler dans notre école permet  d’offrir aux enfants un univers qui stimule leur curiosité, répond à leurs besoins […] de découvertes multiples et multipliera les occasions d’expériences sensorielles, motrices, relationnelles, cognitives", précisait Franck Tourniaire, lors de l'inauguration,  qui ajoutait que ce  projet développera également " l’autonomie, la responsabilité et l’implication des enfants ".

Ce beau poulailler a été gracieusement offert par une famille qui n’en avait plus l’utilité et bien que  déjà muni d’un petit enclos, il a été demandé aux employés municipaux  d’en édifier un plus vaste. Celui-ci grillagé comme il se doit ne devrait pas permettre le passage des prédateurs (renard, fouine, rapaces) ni celui des passereaux ou autre volatile  (protection contre la grippe aviaire oblige). Au quotidien, les élèves seront responsables du nourrissage et de la récolte des oeufs. "Le poulailler pédagogique est un support très riche pour les enseignements (biologie, vocabulaire, arts plastiques, expression orale,..." poursuivait l'enseignant .

Un projet original

Un projet, aidé par le Parc du Luberon en la personne de Mariam Medhi, coordinatrice des 19 projets 10 000 coins nature développés localement dans le cadre des TEPCV (Territoires à énergie positive et à croissance verte) et c'est Mickaël Cavalier (qui gère une ferme en biodynamie à Ansouis) qui accompagne par ses conseils ce sympathique projet .. Enfin, il faut noter que si la majorité des écoles a mené des" actions potagers ou abris à insectes", l'école d'Ansouis s'est démarquée en étant la seule à avoir installé à demeure trois poules dans l'enceinte scolaire....Le début d'une grande production "oeufs scolaires" ?  Alain CARLE

Cette opération est subventionnée par l'Etat et la commune pour un budget maximal de 630 euros.