Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Infos Sud Lub
Infos Sud Lub
Menu
ANSOUIS : Des voix s’élèvent contre le projet de cave viticole de la Pousterle

ANSOUIS : Des voix s’élèvent contre le projet de cave viticole de la Pousterle

Photo Drone :  La vue des travaux sur le domaine actuellement arrêtés par décision du juge

Photo Drone : La vue des travaux sur le domaine actuellement arrêtés par décision du juge

Le 28 décembre 2017 un permis de construire est délivré à la SCEA Domaine de la Pousterle, autorisant la construction d'une cave vinicole, avec caveau de vente, salle de dégustation, salle de réception, d'un moulin à huile, de locaux techniques etc... pour une superficie de 3 229 m2, sur 140 m de long et 10,48 de haut . Un beau projet ? pas pour tout le monde !

Stupéfaction pour les riverains du domaine qui pour eux  ce projet totalement démesuré, se situe dans une zone sensible!!!  "3229 m2 pour 15 ha de vignes...dans une zone agricole protégée c'est démesuré ,", s'indigne Eric Lamey, un habitant du chemin de l'Abouaud Brinde, mitoyen avec le domaine de la Pousterle . C'est aussi l'avis des  10 habitants du lieu qui se sont regroupés et  qui assurent  "ne plus avoir En fait, tous craignent la présence imposante et dominante de cet énorme bâtiment implanté à quelques mètres juste au dessus de leur tête, qui leur ôterait le soleil,  et engendrerait de nouveaux bruits liés à la vie du vin, de nouvelles odeurs...bref des "victimes du tourisme oenologique malgré eux".....

Les riverains contre attaque

"Nous avons décidé de faire plusieurs recours ( un gratuit auprès du maire), un hiérarchique auprès de Monsieur le Préfet  et un en référé suspensif auprès du Tribunal Administratif ...  ", en attendant  l'avis définitif des autorités. Le 20 mars l’ordonnance du tribunal administratif suspend l’arrêté de permis de construire ce qui implique l’arrêt des travaux." Depuis le 21 mars le calme est revenu dans notre quartier paisible mais pour combien de temps ?" , conclut Eric Lamey, De son côté, Frédérique Rousset -Rouvière, la propriétaire du château  s'inquiète ."Les visiteurs du château pourront eux constater que le parc s'est déplacé avec le temps vers sa ferme, le château en deviendra une dépendance, une rupture historique consommée...quelles explications donner aux générations futures...nous leur confirmerons que la culture a laissé sa place à la finance car on sait ce que deviennent ces projets, notre région n'est pas avare d'exemples où ces caves en attente d'une rentabilité inaccessible, mais au service d'une défiscalisation non avouée, se revendent, délaissant alors et souvent l'activité agricole au profit d'une activité commerciale".

Le maire : «Je n'ai jamais donné de permis de complaisance»

Le maire de la commune, Géraud de Sabran Pontêves , signataire du permis de construire, se veut rassurant. " Le projet est valide  et je n'ai jamais donné de permis de complaisance ....Il y a bien quelques maisons autour, mais l’architecture a été étudiée pour que l’impact visuel soit le moins fort possible ". Pour les nuisances, le maire insiste sur le fait qu’il n'y en  aura pas ..."Et ce projet de cave viticole va permettre la création de  10 emplois et participera au développement économique du village"», conclut-t-il, avant d'ajouter que " tout le monde à le droit d'attaquer un permis de construire"... A suivre . Alain CARLE